L’Union pour la Méditerranée : c’est parti !

Le 13 juillet 2008 en fin de journée, lors d’une conférence de presse conjointe à plusieurs responsables politiques mondiaux, Nicolas Sarkozi a annoncé les grandes lignes adoptées à l’issue du 1er sommet de l’Union pour la Méditerranée (UPM).

Installés à la tribune de presse de l’Elysée : M. Ban Ki-moon – Secrétaire général des nations Unis, M. Nicolas Sarkozi – Président Français, M. Mohamed Hosni MOUBARAK – Président Egyptien, M. José Manuel Barroso – Président de la Commission Européenne et M. Bernard Kouchner – Ministre des Affaires Etrangères français.

Les membres du sommet ont décidé, de façon unanime, d’une part une égalité entre le nord et le sud et d’autre part une volonté de se retrouver autour de projets concrets.

Pour se donner toutes les chances de réussir, un sommet réunissant les chefs d’Etats se déroulera tous les 2 ans, la première coprésidence est confiée à messieurs Moubarak et Sarkozi et les ministres des affaires étrangères des Etats membres se réuniront annuellement. Enfin, la ligue arabe sera l’invitée permanente des sommets.

6 projets sont mis en chantier :

1. La dépollution de la méditerranée (pour en faire la mer la plus propre du monde) ;

2. Les autoroutes terrestres et maritimes (transfert du fret) ;

3. La définition d’un programme commun de protection civile sur la prévention des catastrophes ;

4. Un Plan solaire méditerranéen ;

5. La création d’une Université euro-méditerranéenne et d’un projet Erasmus de circulation de l’ensemble des étudiants de la méditerranée ;

6. L’initiative méditerranéenne de développement des entreprises.

Au mois de novembre, les ministres des affaires étrangères se réuniront pour annoncer la composition et le lieu de résidence du Secrétariat de l’Union pour la Méditerranée.

D’ici là, les Etats vont travailler sur des propositions de financement pour les projets à l’image de ce qui s’est fait pour les institutions européennes.

Les détails structurels, organisationnels et financiers, acceptés à l’unanimité des membres, figurent dans la déclaration adoptée par le sommet.

Richard de LEMENY-MAKEDONE, Secrétaire Général de la région IDF.
Membre du Comité Exécutif
Parti Radical 77

Cette entrée a été postée dans Politique. Mettre en favoris le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*