« Personne n’est propriétaire » de l’écologie

Le ministre de l’Ecologie Jean-Louis Borloo a affirmé ce soir à l’AFP que "c’est la cause du développement durable qui a gagné" lors des élections européennes et que "personne n’est propriétaire" de cette "cause".

Interrogé sur le fait qu’il pourrait voir en Daniel Cohn-Bendit, dont les listes Europe Ecologie sont à égalité de sièges avec le PS, comme un concurrent pour l’avenir, M. Borloo a répondu que "c’est la cause du développement durable qui a gagné et personne n’est propriétaire de cette cause". Le chef de file d’Europe Ecologie n’a "jamais critiqué la politique gouvernementale dans ce domaine" au cours de la campagne, a-t-il remarqué.

"La lecture de ce scrutin est assez simple au fond", a-t-il déclaré: "Les Français ont soutenu les listes qui ont parlé d’avenir, d’Europe et de planète. Je lis cette élection comme l’élection du nouveau siècle".

"Ils ont soutenu les listes ouvertes, y compris à la société civile, des listes très grenelliennes en somme", a ajouté le président du Parti radical valoisien, associé à l’UMP, qui a fait listes communes avec le parti majoritaire.

Source : Le figaro

Cette entrée a été postée dans Politique. Mettre en favoris le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*