Les Radicaux se sont réunis au dîner de la République

Ce 9 décembre fut incontestablement une très grande réussite pour ce 1er « Diner Républicain » organisé par le Parti Radical. Le monde politique a scruté à la loupe les faits et gestes de l’ancien Ministre de l’Ecologie. Sans aucun doute certains conservateurs (qui prêchent pour un rassemblement au garde à vous) en ont été pour leur frais. Effectivement Jean-Louis BORLOO, renforcé par ses différentes expériences Ministérielles, et sa  liberté de parole, semble toujours soutenu par différentes personnalités politiques  influentes…et du monde associatif de tout horizon.

Effectivement, le Parti Radical, doyen des partis politiques, fondateur de la République Française, riche de sa philosophie et fort de son expérience, se doit d’avoir une visibilité.

Périodiquement, nos Valeurs Républicaines sont transgressées. C’est pourquoi les Radicaux se doivent de redevenir une valeur ajoutée de premier plan sur l’échiquier politique, et non plus être une valeur absorbée.

Le discours de Jean-Louis BORLOO, très attendu, fut le grand moment de la soirée. La laïcité fut largement évoquée… Un rappel à la nécessité de son application a été  argumenté avec justesse. Les Valeurs de la République et de leurs modernités, exprimées lors de ce discours, sont les essences même des Racines du Radicalisme. Reconstruire une nouvelle société plus Républicaine, plus laïque et plus solidaire voilà les messages de Jean-Louis BORLOO.

L’intensité des applaudissements des invités pouvait laisser entendre que quelque chose venait de se passer dans l’échiquier politique français. Peut-être avons-nous été le témoin de la renaissance du Radicalisme de notre pays dans l’Union et la Fraternité.

Un peu plus de huit cents personnes ont chanté la Marseillaise, hymne national qui en dit long sur notre histoire et nos devoirs.

Nous vous invitons à lire l’intégralité du discours de Jean-Louis BORLOO sur la bande annonce du site Mémoire et modernité radicales.

Ensemble pour une France RADICALE et HUMANISTE

Cette entrée a été postée dans Politique, Social. Mettre en favoris le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*