Nathalie Kosciusko-Morizet installe le Conseil du développement durable à Meaux

« Nous n’héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l’empruntons à nos enfants ». C’est accompagnée de ce très vieux proverbe amérindien, repris par Saint Exupéry et Sedard Senghor, que Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET (NKM), Secrétaire d’Etat chargée de l’Ecologie, auprès du ministre de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement durable et de l’Aménagement du territoire, a officialisé l’installation du Conseil du développement durable de la ville de Meaux en Seine et Marne, le samedi 11 octobre 2008.

Jean-François COPE, Député-maire de Meaux, lui a présenté les 67 membres constitutifs de ce conseil. Sous l’égide des élus, il reprend en compte tous les collèges de la société locale : tissus associatifs, éducation, environnement, professionnels de l’entreprise et bien sûr les habitants.

Dans son discours d’introduction, Jean-François COPE a rappelé les grands défis lancés par Meaux depuis 1995 en matière de développement durable (et oui, Meaux pensait déjà « développement durable en 1995 » !) : géothermie, reconstruction des grands ensembles en bâtiments de qualité environnementale pour un habitat durable à échelle humaine, parc d’activités ou la faune et la flore s’intègrent de façon harmonieuse dans l’urbanisation, foire d’automne avec en son centre le pavillon du développement durable.

Il s’est ensuite adressé aux membres du conseil du développement durable en les invitant à se répartir dans les 6 ateliers thématiques proposés pour cette première « mandature » :

  • Exemplarité municipale ;
  • Habitat/Démographie ;
  • Développement économique et emploi ;
  • Environnement/Cadre de vie/Valorisation du Paysage (patrimoine bâti et naturel) ;
  • Déplacements/Transports/Mobilité ;
  • Santé environnementale.

L’objectif assigné au Conseil étant de remettre, pour la fin 2009, dans le cadre d’une démarche citoyenne « concrète et partagée par la population » des propositions pour améliorer la qualité de vie à Meaux.

Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET a saluée cette belle initiative souhaitant que Meaux devienne non pas un laboratoire du développement durable, mais un modèle pour l’ensemble des collectivités locales du Pays.
NKM a aussi informé à l’ensemble des participants que le Ministère du développement durable allait mettre dans les trois mois à venir, des kits d’évaluation à la disposition des communes.
Elle a terminée son discours par de fervents encouragements à l’ensemble des membres du Conseil.

L’installation officielle du Conseil du Développement Durable s’est poursuivie par une présentation concise et claire de « l’Agenda 21 Meaux » par le Directeur de l’Urbanisme de la Mairie.

La cérémonie a été clôturée par un verre de l’amitié servi dans les salons d’honneur de l’Hôtel de ville 

Richard de LEMENY-MAKEDONE
Membre du Comité Exécutif
Secrétaire Général du Parti Radical de la Région Ile de France

Paris, le 12 octobre 2008

Cette entrée a été postée dans Politique. Mettre en favoris le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*